Accueil > ACTIONS REVENDICATIVES > Actions menées en 2014 > Mobilisation du 4 novembre 2014 : Defendons notre outil de travail et notre (...)

Mobilisation du 4 novembre 2014 : Defendons notre outil de travail et notre statut.

lundi 27 octobre 2014

Les délégués du 34ème congrès du SNOPA
réunis
du 6 au
10 octobre
au Verdon sur Mer
ont décidé de
faire de
la défense
des
missions de service public et
des
règles statutaires
l
es
axes revendicatifs
majeurs
du prochain mandat
.

Nous devons défendre nos outils de travail qui sont menacées par la politique d’austérité du
Gouvernement qui
à co
up de
suppressions massives d’effectifs
anéantit le service public
.

L’interdiction de recruter des OPA a des conséquences graves sur nos missions qui sont abandonnées ou externalisées vers le secteur privé

Nous
ne pouvons pas les laisser dilapider nos
outils de travail
Nous sommes tous concernés
Les OPA mis
à
disposition des collectivités territoriales
continue
nt
de se bagarrer pour faire valoir leur droit
d’
option acquis de haute lutte par la CGT et pour faire respecter celui des OPA qui resteront mis à disposition
sans limitation de durée.

Mais le plus grave reste l’inconnu qui se cache derrière le transfert des compétences routières vers les régions
prévu
par le projet de reforme territoriale.
Que deviendront Parcs sans politique d’entretien routier
 ?

Battons nous
pour sauver les Parcs dans les collectivités territoriales
 !

Dans les DIR,

l’absence de recrutement d’OPA, l’absence de structuration nationa
le, sans parcs est la porte ouverte au tout privé avec tout ce que cela comporte en terme de gabegie financière et d’efficacité du service
rendu.

Nous devons sauver nos emplois et nos missions
dans les DIR !

Exigeons la création de parcs dans les DIR avec l’embauche immédiate d’OPA !

Dans les DIRM,

nous devons sauver ce qui fait le cœur de nos métiers, arrêter le processus de transfert de compétences vers les collectivités et les externalisations.

Nous devons nous opposer aux plans triennaux de
signalisation maritime qui prévoit une baisse de 2 à 3% des
effectifs par an sur 5 ans.

Exigeons des recrutements dans les DIRM pour maintenir nos missions et nos métiers !

A VNF

, plus de 200 emplois perdus en quelques années,
les missions de maintenance
(exécution et
encadrement) exercées par les OPA sont en danger
avec le recours au secteur privé.

Lire la suite du tract en téléchargement.