Accueil > VIE DES OPA > Généralités > Liberté, Egalité, Fraternité, Démocratie, Laïcité !

Liberté, Egalité, Fraternité, Démocratie, Laïcité !

mercredi 14 janvier 2015

L’incroyable attentat contre Charlie Hebdo et contre l’hypermarché casher de
Vincennes avec 17 morts ont jeté la stupeur dans le monde occidental et ailleurs.

Comment au nom de leur religion, des jeunes français issus de l’immigration en sont
arrivés à s’attaquer à un des symboles de la liberté d’expression : la presse et à plus
forte raison celle qui incarne la liberté la plus totale ; la presse satirique héritage de
mai 68 qui avait fait souffler un vent de liberté après des siècles de censure officielle.

Le grand élan populaire de dimanche avec des français sans distinction de race, d’origines, de confession
autour des valeurs de la République est rassurant. Evidemment notre attachement à la république avec ses
valeurs doit être notre seule réponse à l’obscurantisme, à la barbarie et au fascisme.

Liberté : la liberté est le pilier de la démocratie et de la République : liberté de pensée, liberté d’opinion,
liberté d’expression, liberté de culte. Etre libre est avant tout avoir conscience de sa liberté, sans
endoctrinement. Mais notre liberté n’est elle pas en danger, ne tombons pas dans une société de « l’interdit »
où chaque problème ponctuel n’est abordé que par la législation alors que la vrai solution reste l’éducation,
la culture.

Egalité : comment peut on parler d’égalité aujourd’hui alors que les inégalités se creusent de plus en plus.
La dictature du capital et la confiscation de la richesse par une minorité (1% de la population détient 50% de
la richesse mondiale) ne peuvent qu’engendrer une fracture sociale. La recherche effrénée de la richesse avec
comme seule valeur l’argent n’en finit pas d’entrainer la pauvreté, la précarisation.

Dans les banlieues, les
laissés pour compte, les exclus du monde économique sont des proies faciles pour les prédicateurs de tous
poils, ces jeunes sont utilisés comme des armes par extrémistes financés par les pétrodollars et par l’argent
de la drogue, qui n’ont qu’un seul but déstabiliser les démocraties et prendre le pouvoir. Mais aussi plus
généralement, les laissés pour compte tombent eux aussi dans le discours de l’extrémisme de droite qui
utilisent la désespérance de la population pour vouloir s’accaparer du pouvoir.

La vraie égalité est l’égalité des chances à travers l’éducation et la culture mais il faut pour cela qu’elles ne
soient pas réservées qu’à une élite. En fermant les écoles vous ouvrirez des prisons disait Victor Hugo

Fraternité : comment peut on parler de fraternité alors qu’on cultive le communautarisme à outrance
pour opposer les populations entre elles, en cherchant en permanence des boucs émissaires. Nous oublions
que nous sommes dans un pays laïc, nous sommes français avant toute appartenance religieuse ou identitaire.

Mes camarades, l’élan populaire de dimanche fortement médiatisé ne doit pas se dégonfler comme un ballon
de baudruche ni sombrer dans la récupération politique. Le 17 morts ne doivent pas être morts pour rien, ils
vont contribuer j’espère à une prise de conscience collective. Nous devons analyser pourquoi nous en
sommes arrivés là. Nous devons dire aux politiques de remettre l’être humain au centre des enjeux de la
société et rompre avec la dictature du capital.

Nous avons un rôle à jouer en tant que syndicaliste, c’est un devoir au quotidien d’expliquer que la solution
ne passera pas par la violence et par un état totalitaire mais par l’éducation et la culture.

Nous devons nous arcbouter autour des valeurs de la CGT pour revendiquer un monde plus juste, un monde
où le peuple reprenne le pouvoir, cela s’appelle la démocratie !

Charly