Accueil > LES SERVICES > LES DIR > Transfert des Agents des DIR - Plan de relance autoroutier

Transfert des Agents des DIR - Plan de relance autoroutier

vendredi 11 décembre 2015

Cette réunion plénière présidée par le Directeur de cabinet du secrétaire d’Etat aux transports faisait suite à notre demande d’un cadrage national de garanties pour les personnels des DIR Massif Central, Centre Est et Méditerranée impactées par le plan de relance autoroutier (PRA).

la CGT réaffirme la nécessité d’un cadrage national de garanties et revient sur la méthode et la chronologie.
Pour nous il est inadmissible qu’un agent soit amené à prendre une décision sans connaître les garanties qui lui sont apportées et les projets de services.

Ceci est d’autant plus inadmissible que le processus de pré positionnement doit se faire au 1er janvier 2016.

Unanimement les organisations syndicales demandent le report du pré positionnement tant que des garanties ne seront pas apportées aux agents.

Nous sommes loin d’avoir des garanties pour les personnels concernés directement ou indirectement par ce plan de relance autoroutier.

Le seul point positif est le retour en surnombre dans un service de l’Etat mais nous n’avons toujours pas de maintien de la rémunération pour les MAD et les agents restants en DIR et impactés par les restructurations du service

Pour la CGT, le report du pré positionnement est obligatoire tant que les garanties ne seront pas apportées nationalement et les projets de services finalisés, c’est à ces seules conditions et dans cette chronologie que les agents pourront prendre leurs décisions.

Ce PRA ne concerne pas que les agents des DIR Massif Central, Centre Est et Méditerranée, c’est l’ensemble des DIR qui vont être touchées dans quelques années.

La mobilisation s’impose, il en va de l’avenir de nos missions et de nos emplois !