Accueil > LE SNOPA > Vie syndicale > BONNE ANNEE 2016

BONNE ANNEE 2016

samedi 2 janvier 2016

Le SNOPA CGT vous souhaite une bonne et heureuse année 2016.

En chaque début d’année, nous faisons le bilan de l’année qui vient de s’écouler et nous formulons des vœux pour l’année à venir tout en essayant de prendre des résolutions pour que ces vœux puissent aboutir.

Incontestablement 2015 a été marqué par les faits de terrorisme avec une montée de la violence qui pèse sur notre quotidien.

Mais la violence dans notre pays est avant tout sociale avec des millions de personnes privés d’emplois, la précarité et l’exclusion qui ne font qu’augmenter alors qu’en contrepartie des gens croulent sous la fortune.

Ce n’est en aucun cas la politique menée par le parti socialiste faite de régression sociale sous couvert d’austérité qui sera en mesure de nous faire envisager une société plus juste et plus humaine.

La montée de l’obscurantisme et des idées d’extrême droite sont un véritable fléau pour notre pays et en totale opposition avec les valeurs de la CGT.

Nous devons utiliser tous nos moyens et toute notre énergie pour lutter contre nos adversaires de classe qui s’appuient sur des idées nauséabondes

Nous devons combattre ces idées et revendiquer une société de progrès, de justice et de paix.

Pour les OPA, l’année 2016 sera stratégique. Le dernier droit d’option pour le statut FPT va se clôturer le 7 mai 2016 mettant un terme au processus de décentralisation mais aussi va tourner une page importante de l’histoire des OPA.

Nous devons nous battre pour les OPA dans les services de l’Etat qui vont être confrontés à une évolution statutaire en perspective, évolution qui va conditionner l’avenir de nos missions et de nos emplois.
Evolution qui pour l’instant ressemble de plus en plus à l’arlésienne. Nous serons obligés de construire rapidement un rapport de force si nous ne voulons pas rester dans un statut quo qui nous condamne à court terme.

2016 sera aussi l’année des congrès : congrès confédéral et congrès fédéral

Nous mettrons tous nos espoirs dans le 51ème congrès pour que la CGT en ressorte encore plus grande, plus forte et plus unie. Il faut impérativement gommer nos divergences et nous unir autour de nos convergences.

Notre congrès fédéral, nous devrons y prendre toute notre place pour construire l’avenir de notre outil revendicatif, pour renforcer la CGT dans les services du ministère et dans ses établissements publics.

Camarades, il nous reste que la lutte pour sauver nos emplois, nos missions et notre statut, nous avons besoin pour cela de la CGT

Les reformes, les restructurations, le fatalisme ambiant ne doivent pas avoir raison de notre détermination, nous sommes le dernier rempart pour défendre notre conception du service public. Un service public qui doit sortir des contraintes des marchés financiers, un service public répondant aux besoins de la population, un service public équitable et accessible à tous…

A travers la défense du service public, nous défendrons ce qui fait sa force : le statut des fonctionnaires et celui des statuts particuliers tel que celui des OPA.

Mes camarades, si nous avons un vœu à formuler c’est de ne pas lâcher prise et faire ce que nos anciens et le SNOPA ont toujours fait
autour de notre triptyque

Missions - Emplois – Statut

Bonne et heureuse année 2016 !

Le Secrétariat National