Accueil > LES SERVICES > Généralités > Audience DRH MEDDE 26 janvier 2016

Audience DRH MEDDE 26 janvier 2016

lundi 1er février 2016

26 JANVIER 2016

Le SNOPA CGT reçu par le DRH du MEDDE

Cette réunion faisait suite à une demande du SNOPA qui remontait au mois d’aout 2015, suivi d’une relance au mois de novembre.

Nous avons décidé de maintenir cette audience pour appuyer la journée d’action du 26 janvier en portant les revendications des OPA auprès de la DRH du Ministère.
C’est donc une délégation CGT en grève qui a assisté à cette audience
Nous rappelons les revendications qui motivent l’appel du Syndicat National à l’action du 26 janvier :

Salaire :

• Blocage du point d’indice : nos salaires sont indexés sur le point d’indice
• Niveau salarial : le recrutement des basses catégories au SMIC est incohérent par rapport aux qualifications exigées
• Indexation sur la FPT qui bloque la prime d’ancienneté des basses catégories

Emploi,

• Seulement 17 OPA en 2015 soit environ un agent sur 5 de remplacé
• 39 recrutements en 2016 mais sous nouveau statut dont on en connait pas le contenu

Service Public

• Une politique d’austérité avec des choix politiques consistant à donner de l’argent public aux entreprises au détriment du service public
• Des restructurations permanentes pour gérer le manque de moyens et d’effectifs. Il n’y a plus d’investissement et les services n’arrivent plus à fonctionner

Nous abordons divers points concernant l’intégration des OPA dans la FPT mais surtout l’évolution des OPA au sein du MEDDE et de ses Etablissements Publics ainsi que de nombreuses questions restées sans réponses suite à la réunion plénière du 29 septembre 2015.

Cette audience qui a durée 4h a permis de pointer la multitude de difficultés qui entoure la gestion des OPA.

L’administration a noté nos revendications. Nos interlocuteurs connaissent notre détermination et notre acharnement pour les faire aboutir

Nous avons surtout fait comprendre l’urgence de la situation pour les OPA, il faut absolument que les choses évoluent.

Le chantier de l’évolution statutaire sera primordial, il faut qu’il soit lancé rapidement pour décoincer les recrutements et avoir une perspective d’avenir.

Nous sommes venus leur dire que la CGT est toujours là pour défendre les missions, les emplois et le statut des OPA.

Le taux de 30% d’agents publics en grève le 26 janvier est une première réponse.

Une autre réponse viendra des OPA, des ouvriers d’Etat
certes moins nombreux que dans le passé mais toujours aussi déterminés à se battre pour leur avenir

Nous ne lâcherons rien !