Accueil > ACTIONS REVENDICATIVES > 22 mars 2018, OPA : toutes les raisons d’être en grève et en manifestation (...)

22 mars 2018, OPA : toutes les raisons d’être en grève et en manifestation !

mercredi 14 mars 2018

Parce que nos missions et nos métiers sont en danger.

Le programme du Gouvernement « Action Publique 2022 » prévoit le recours accru de contractuels dans la fonction publique remettant en cause le statut des fonctionnaires, des ouvriers d’État et leur régime de retraite.

L’évolution statutaire devant assurer un avenir aux OPA, signée par les ministres dans l’agenda social du ministère est compromise.

Parce que nous ne sommes pas des salariés nantis, bien payés avec un régime de retraite formidable que tout le monde nous envie.

Le gel des salaires, l’absence de mesures catégorielles depuis des années font que nous sommes une des catégories professionnelles du ministère et de tous corps d’ouvriers confondus, les plus mal payée.

Parce que notre niveau de pension s’est écroulé.

Parce que nos 3 premiers niveaux de classifications ont un taux horaire inférieur au SMIC et ce malgré les diplômes et qualifications exigées.

Parce que le service public, notre patrimoine commun, est confisqué par les entreprises capitalistes avides de profits,
Parce que MACRON veut un service public au service de l’entreprise et du capital,
Nous voulons un service public au service des citoyens et des usagers !

A toutes ces raisons s’ajoutent, la rémunération au mérite, le jour de carence, la suppression de 120 000 postes d’agents publics sous le quinquennat MACRON…

Le SNOPA CGT appelle tous les OPA (actifs et retraités) à se mobiliser
en étant en grève et en manifestation le 22 mars 2018.