Accueil > LES SERVICES > VNF > Réforme des voies navigables > Les services navigation contre la réforme des retraites et le désengagement (...)

Les services navigation contre la réforme des retraites et le désengagement de l’Etat

jeudi 14 octobre 2010

Dans le cadre de l’actuel mouvement interprofessionnel de lutte contre le projet gouvernemental de réforme des retraites mais également pour dénoncer le projet néfaste de transfert du personnel des services navigations du MEEDDM à VNF, une action coup de poing a été menée ce jour à l’écluse de Port-à-l’Anglais, plusieurs dizaines de bateaux étaient immobilisés.

Les grévistes ont tenus à porter à la connaissance de la presse présente sur l’ouvrage (Le Parisien,..) et des usagers, le projet de transfert des personnels des services navigation et du domaine public fluvial à VNF.

Le chef du service navigation de la Seine, Monsieur Maillard, sous la pression du mouvement social, s’est rendu sur place pour discuter avec les représentants de la CGT dans la matinée.

Sous la surveillance de la Police Fluviale, les personnels grévistes ont tenté d’entamer un dialogue avec le chef de service.
Le transfert des personnels et du domaine public fluvial a été au cœur des échanges.

Devenir des personnels, du statut, des missions et de la mobilité était celles qui véhiculent le plus de crainte et demandait des réponses rapides.

Monsieur Maillard continue de soutenir le projet ministériel et n’est pas en mesure d’apporter la moindre assurance sur :

• le devenir des personnels du SNS face au projet de transfert à VNF (auquel la CGT s’oppose catégoriquement)

• la garantie d’emploi des personnels non titulaires (PNT, etc...) du SNS

• le maintien des actuelles implantations géographiques des différentes subdivisions et services du SNS, etc....

• Les partenariats public/privé (ex : devenir de l’actuel canal du Nord et de ses personnels)

• Le devenir des missions régaliennes

• les mesures envisagées par le service pour mettre fin aux agressions (verbales ou physiques) subies par les agents

Toutefois, un point important : il nous a été affirmé que les OPA ainsi que les PNT pourraient être transférés à VNF par voie de contrat de travail avec l’EPIC.
Il nous a également été affirmé qu’il n’y aurait aucune délocalisation pour les personnels.

Par ailleurs, les logements de service seraient classés en 3 catégories ;
1/utile pour l’exploitation du réseau, 2/ valorisable, 3/non valorisable et donc à détruire. Les titres d’occupation seraient délivrés par VNF sur la base d’un barème établi par France Domaine, en revanche aucune réponse au sujet de la NAS.

Pour toutes ces raisons, il va de soit que la CGT saura prendre à nouveau ses responsabilités et sera probablement, en lien avec la fédération et les autres services navigations, à lancer un mouvement spécifique et adapté dans les prochains mois pour imposer l’annulation de ce projet de transfert.

La CGT appelle l’ensemble des personnels à se mobiliser contre ces projets et à s’engager massivement dans les actions à venir.

Paris, le 14 Octobre 2010,