Accueil > VIE DES OPA > Généralités > Agence "Routes Nationales de France" Attention Danger !

Agence "Routes Nationales de France" Attention Danger !

jeudi 19 avril 2018

Le projet porté par la Ministre des transports n’est autre qu’un nouveau désengagement
de l’Etat, avec l’objectif de sortir le réseau routier de son budget et de déployer les ressources de redevances de tous les usagers, en supprimant les crédits Etat et tout financement par les impôts des routes nationales

Le DGITM a essayé de vendre son projet en présentant un EP autonome « échappant aux arbitrages budgétaires » avec moins de contraintes en termes de plafond d’emplois.
Mais il s’est bien gardé de fournir des éléments sur le statut et contenu de cet établissement, aucunes garanties pour les personnels tant sur la pérennité de leurs missions de Service Public que sur leurs règles statutaires.
Les externalisations de missions sont sous jacentes, ainsi que le recours massif aux contractuels publics mais aussi privés, prévus dans le cadre du programme AP2022.

Le contenu de la future loi sur les mobilités constitue aussi un changement de société notamment avec le paiement de l’utilisation des infrastructures routières par des redevances de tous les usagers pour leurs déplacements. En faisant financer les infrastructures par l’usager, cela dégagera autant de marge pour le gouvernement pour continuer à faire des cadeaux fiscaux aux grandes entreprises.
La CGT pense qu’il y a d’autres moyens pour financer les infrastructures routières et procéder à la régénération des réseaux routiers.

La CGT revendique un véritable service public routier sous maîtrise publique avec des agents publics sous statut, pour assurer au quotidien l’entretien du patrimoine routier

LA FNEE CGT APPELLE A LA MOBILISATION LE 19 AVRIL ET LE 22 MAI 2018.

DÉFENDONS LE SERVICE PUBLIC DES INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES EN GESTION MINISTÉRIELLE AVEC UN SERVICE DÉCONCENTRÉ, DES MOYENS A LA HAUTEUR, ET DES AGENTS PUBLICS SOUS STATUT

Lire l’intégralité du communiqué de la FNEE CGT