Accueil > VIE DES OPA > Salaire / Pouvoir d’achat > Nouvelle grille de classification Nouvelle grille salariale pour les (...)

Nouvelle grille de classification Nouvelle grille salariale pour les OPA

mercredi 9 octobre 2019

Les nouvelles grilles ont été publiées les 8 et 9 octobre respectivement au journal officiel et au bulletin officiel du Ministère.

La nouvelle grille de classification OPA prévoit 9 niveaux en remplacement des 17 niveaux de l’ancienne grille. Les quatre filières exploitation, atelier, magasin et technicien ont disparu pour n’en faire qu’une seule.
Cette nouvelle grille mono filière nous rapproche de celles des fonctionnaires, sans doute dans l’objectif de simplifier nos modes de gestions et de favoriser d’éventuelles passerelles dans la fonction publique d’État.

La nouvelle grille salariale présentée est en référence à la zone 1 (100%). Cela signifie que les abattements de zone (zone 2 et 3) continuent de s’appliquer. Les salaires de cette nouvelle grille sont certes revalorisés mais nettement insuffisants pour combler le gel des salaires et la perte de pouvoir d’achat. La revalorisation de l’ordre de 4 points d’indice de la fonction publique en moyenne est loin d’être équivalente aux mesures accordées aux fonctionnaires ces dernières années et loin de notre revendication de 25 points d’indice.

Ces nouvelles grilles vont s’appliquer car elles sont rétroactives à partir du 1er janvier 2019. Ce qui induira des rattrapages de salaires dans les prochains mois.

Les CCOPA vont se tenir mais à l’heure actuelle, nous n’avons pas encore connaissance de la note de gestion signée par la DRH qui doit définir les modalités et les règles d’avancement.

Dès que nous aurons connaissance de la note de gestion officielle, le SNOPA la transmettra aux représentants CGT avec toutes les explications nécessaires pour que le droit des OPA ne soit pas bafoué dans les prochaines CCOPA.

Par l’action du CTM du 18 juillet dernier, nous avons réussi à faire reculer le ministère sur sa volonté d’inscrire dans le marbre la fin des recrutements OPA.

Le nouveau projet de décret statutaire proposé au CTM du 14 octobre maintient les chapitres relatifs aux recrutements. Mais surtout nous avons refusé de négocier le couteau sous la gorge et l’exercice imposé par Bercy : fin des recrutements contre évolution salariale.

La revalorisation salariale est certes insuffisante et semble injuste pour certains mais elle représente un espoir. L’espoir que nous pouvons avancer et faire plier l’administration lorsque nous nous mobilisons.

Ce n’est qu’un début et il nous faudra toute notre énergie et notre détermination pour obtenir concrètement des recrutements, pour avoir avoir un meilleur niveau salarial et indemnitaire, pour sauver nos règles statuaires et notre identité d’ouvrier d’État gravement menacée par le projet de réforme des retraites.

Ci joint communiqué SNOPA CGT