Accueil > LES SERVICES > Généralités > les abattements de zone appliqués aux Ouvriers d’Etat

les abattements de zone appliqués aux Ouvriers d’Etat

vendredi 30 septembre 2022

Abattements de zone : Un sujet qui concerne tous les ouvriers d’État

Nos camarades de la FNTE CGT Ouvriers d’État du ministère des Armées font ré ouvrir le dossier :
Lors de leur bilatérale avec le ministre des Armées, s’agissant de salaire et pouvoir d’achat, la CGT a abordé le dossier des indemnités de résidence et des abattements de zone.
Nous avons le même problème et c’est une revendication du SNOPA-CGT de demander l’arrêt de l’abattement de zone. Cette revendication est commune au travail mené par les ouvriers d’État qui se réunissent au sein de la BAR OE (branche d’activité revendicative) les ouvriers d’État de tous les ministères qui emploient des OE.
Cet abattement influe sur le salaire horaire de base, la prime d’ancienneté, la prime de rendement, les heures supplémentaires et sur la pension. Une injustice qui devrait être levée depuis longtemps et aujourd’hui qui se justifie amplement avec la situation économique et inflationniste.

Lisez le Flash info de la FNTE-CGT

quelques chiffres :

L’effectif Ouvriers d’État cotisant décroît régulièrement depuis 1986 (Source Rapport annuel FSPEOIE 2021 page 21).
Au 31 décembre 2021, l’effectif des cotisants est en baisse de 7,1% par rapport à 2020 : départs plus importants que les recrutements. Le ministère des Armées reste le principal employeur avec 72 % des effectifs, soit 14 173 cotisants, suivi du ministère de la Transition écologique et solidaire avec 4 485 cotisants, soit 23 % des effectifs.

Le FSPOEIE compte au 31 décembre 2021, 19 655 cotisants, qui se répartissent de la façon suivante :

  • Armées : 14 173
  • Transition écologique et solidaire : 4 485
  • Intérieur : 496
  • Économie et finances, de l’Action et des Comptes publics : 292
  • Autres ministères : 209
JPEG - 26.9 ko
repartitionoe2021.jpg