Accueil > VIE DES OPA > Généralités > Communique de presse : Episode neigeux.

Communique de presse : Episode neigeux.

jeudi 9 décembre 2010

Carence manifeste des pouvoirs publics, il faut changer la donne !

Sans prendre en compte la gravité de l’alerte des services de Météo-France, le 8 décembre, le ministre de l’Intérieur s’est voulu rassurant auprès de l’opinion en déclarant qu’il n’y aurait pas de blocage de la circulation. Le 9 au matin, il lance un appel à la population, lui demandant de ne pas utiliser sa voiture !

Dès les premières chutes de neige, des événements graves sont intervenus avec des milliers de gens bloqués sur les routes y compris pendant la nuit. Apparaît le constat évident d’une part, de l’incapacité d’intervention des moyens opérationnels de déneigement et de retour au noir des chaussées ainsi que d’autre part, de la mobilisation illusoire au dernier moment de 5000 agents des forces de l’ordre.

A l’évidence, on voit les conséquences des politiques menées par ce gouvernement, de réduction continue et massive des effectifs et des moyens des services publics de l’Equipment comme d’ailleurs la fermeture annoncée de la moitié des centres départementaux de Météo-France.

Face à ce constat qui doit tous nous interpeller et en première lieu les pouvoirs publics, la CGT exige une nouvelle donne pour le développement et la reconquête des services publics contrairement aux choix budgétaires du projet de loi de finances 2011, et aux choix de maintenir les niches fiscales et de supprimer l’ISF.

Cela passe par l’arrêt immédiat des réductions des effectifs dans des secteurs aussi vitaux et à forte incidence économique. Observons que le coût de ces blocages est sans commune mesure avec les économies recherchées de façon dogmatique sur les emplois publics.

Cela passe aussi par une autre politique de transport public assurant effectivement les moyens de déplacement et que donc les routes soient déneigées pour le réseau bus mis hors circulation.

Ceci est significatif du désengagement de l’Etat et des conséquences des restructurations brutales intervenues (Décentralisation, Réforme de l’Etat, RGPP) qui ont conduit à la dégradation de son organisation sur les territoires et de sa capacité à prévenir et gérer les situations de crise et éviter que les usagers soient pris au piège. Le dialogue social doit être au cœur de la mobilisation de la viabilité hivernale des services de l’Equipement.

La CGT demande l’ouverture d’un débat public national pour sortir de cette situation avec l’objectif de réponse aux besoins ce qui suppose la reconquête des moyens publics pour assurer les missions d’intérêt général.

Montreuil, le 9 décembre 2010.