Accueil > LES SERVICES > Généralités > Rapport de la Cour des comptes : LE SNOPA RECLAME QUE LA VERITE SOIT DITE (...)

Rapport de la Cour des comptes : LE SNOPA RECLAME QUE LA VERITE SOIT DITE !!

vendredi 18 février 2011

Le 17 février 2011, le journal « Le Monde » a publié un article suite à la publication du rapport annuel 2011 de la Cour des comptes pointant notamment la situation des Ouvriers des Parcs et Ateliers (OPA) du ministère de l’Équipement.

Nous rappelons au préalable que le statut régissant les OPA a permis et permet de recruter des personnels ayant des qualifications techniques et pointues dans des domaines particuliers.
Il a été utilisé dans le but de répondre à des organisations de travail et des métiers spécifiques dans les services de l’État.

Dans cet article, il est clairement critiqué le « quasi statut » très avantageux des OPA en citant des chiffres sortis dudit rapport.

Le CGT tient à rétablir quelques vérités :

1. Il est écrit que « la rémunération moyenne mensuelle brute des OPA a progressé de 10 %, et s’élève actuellement à environ 2 500 euros. »
Le CGT rappelle que l’embauche d’un OPA se fait au SMIC et que la grille entière de classification n’a pas été réévaluée depuis plus de 10 ans.
Le SNOPA prend pour argent comptant ce montant et n’hésitera pas à revendiquer lors des prochaines réunions au Ministère une rémunération moyenne de 2500 € et ainsi augmenter le pouvoir d’achat des OPA tel que l’avait promis notre Président lors de sa campagne présidentielle.

2. Au titre des « Promotions exagérées », nous rappelons qu’elles sont encadrées par des règles statutaires qui sont définis dans le décret statutaire de 1965.
Il serait donc difficile de pouvoir recourir à des pratiques irrégulières sans se faire rappeler à l’ordre par l’administration gestionnaire.
La durée moyenne entre deux promotions est de plusieurs années se qui induit un gel des salaires pendant ce laps de temps.

La CGT dénonce cette analyse faite par la Cour des comptes. Elle est effaré du parti pris part ce journal national qui ne s’est pas donné la peine de prendre contact avec les représentants du personnel OPA afin d’avoir un autre point de vue.

Au travers de pareils caricatures, on essaie clairement d’opposer une partie des salariés au reste de la population touché de plein fouet par la crise.

Le SNOPA-CGT et la Fédération CGT des travailleurs de l’État vont publier sous peu un document plus détaillé suite à la publication de ce rapport.