Accueil > ACTIONS REVENDICATIVES > Actions menées en 2012 > Plans d’actions adopté par la CE du SNOPA CGT de février 2012 > Prime de métier : extension du protocole VN PM

Prime de métier : extension du protocole VN PM

mercredi 15 février 2012

EXTENSION du Protocole VN PM à Tous les OPA en gestion par le MINISTÈRE (PARC, DIR, Services Décentralisés)

Principe d’égalité de traitement :

A mission et métier similaire = prime de métier identique

Harmoniser et revaloriser le régime indemnitaire des OPA (prime de métier) appliqué à certains types de missions et de métiers.
Le protocole VN PM pour la revalorisation et les déplafonnements de la prime de métier des OPA en vigueur en 2011 a défini des classes de missions et des niveaux de primes différents suivant les métiers si certaines de ces missions sont spécifiques au VN PM, d’autres similaires à tous les OPA.

Ces missions sont regroupées en trois classes et une classe exceptionnelle, en fonction de leur technicité et de leurs sujétions particulières.

Les classes de missions, des moins techniques ou à moindres sujétions, aux plus techniques et aux plus fortes sujétions, sont les suivantes :

Classement des missions similaires à tous les OPA

Classe 1
Entretien des espaces et équipements terrestres
Fonctionnels administratifs, saisie informatique au bureau, reprographie, vaguemestre
Gardiennage

Classe 2
Maintenance non spécialisée, Maintenance courante – préventive et curative,
Entretien courant des VL
Conducteur engins roulants (sans permis, ou nécessitant le permis A ou B,
Travaux d’entretien préventif et curatif,
Surveillance de travaux confiés à des entreprises
Animateur Sécurité et Prévention

Classe 3
Maintenance spécialisée nécessitant des qualifications spécifiques ou des compétences techniques particulières :
Électricité, électronique, électromécanique, électrotechnique, hydraulique, mécanique.
Métallerie, ferronnerie, chaudronnerie, sablage, peinture au pistolet
Maçonnerie, menuiserie, plomberie, chauffage
Conduite d’engins de transport ou de manutention nécessitant des permis ou des habilitations spécifiques
Conduite d’engins roulants (nécessitant le permis C ou EB ou EC)
Élagage
Maintenance et dépannage de Signalisation
Encadrement, Management d’équipe
Organisation du travail dont programmation des plannings
Classe Exceptionnelle
Haute Technicité, Sujétions particulières (Décalé, 2X8, 3X8, etc.…)

Principe de calcul de la Prime de métier :
A chacune de ces classes de missions est associé, par grade, un niveau de prime de métier
Le niveau de la prime métier des OPA ouvriers qualifiés, expérimentés et compagnons est le même que celui de la PTETE des AE de même classe.

Le niveau de la prime métier des OPA maîtres-compagnons à chefs d’exploitation C (pour la filière
Exploitation), à chefs d’atelier C (pour la filière atelier), à chefs magasinier B (pour la filière magasin), et des OPA techniciens T1, T2, T3 et principaux est le même que celui de la PTETE des CEE de même classe.

Année 2011
CORPS AE et AES CEE et CEEP
Classe 1 1950 2340
Classe 2 2700 3250
Classe 3 3250 3900
Classe Exceptionnelle 4000 4200

Exemple :
Quelle est la justification qui fait que ?

Un OPA Filière atelier mécanicien Compagnon dans un parc, une DIR ou un service spécialisé décentralisé qui effectue de la maintenance spécialisé perçoit une prime de métier de 2220 €.
Ou
Un OPA Filière exploitation Compagnon dans un parc, une DIR ou un service spécialisé décentralisé qui fait de la Conduite d’engins roulants (nécessitant le permis C ou EB ou EC) perçoit une prime de métier de 2220 €.

Alors que celui en poste dans les VN PM pour la même mission, le même métier la même classification perçoit une prime de métier de 3250 €.

Il n’y en a aucune !

C’est pour cela que le Syndicat National CGT OPA revendique pour inscription dans les mesures catégorielles pour 2012 :

L’EXTENSION du Protocole VN PM à Tous les OPA en gestion au MINISTÈRE (PARC, DIR, Services Décentralisés)